10 troubles mentaux mystérieux que notre cerveau est susceptible de développer (Page 1 ) | 28 novembre 2020
Annonce:

Selon les statistiques mondiales, 1 personne sur 4 souffre d’un trouble mental, psychique ou comportemental.

Les troubles psychologiques sont très nombreux, les plus connus sont la dépression, le stress, l’anxiété, la bipolarité… Mais il est important à noter qu’il existe d’autres troubles moins connus mais qui présentent un danger imminent pour nous ainsi que pour nos proches.

Dans le présent article, nous avons décidé de vous faire découvrir 10 des plus étranges maladies mentales et de vous prouver à quel point notre cerveau humain est mystérieux.

Lire la suite…

Le syndrome de Quasimodo

Le syndrome de Quasimodo, aussi connu sous le nom de trouble de dysmorphie corporelle, est un trouble mental extrêmement dangereux qui se caractérise par des pensées obsessionnelles sur un défaut physique très exagéré ou même imaginaire.

Les patients se regardent constamment dans le miroir et essaient de trouver un angle sous lequel le défaut supposé n’est pas visible. Ils refusent d’être photographiés afin d’éviter que leur défaut ne soit pris en photo, ils ont tendance à soigner excessivement leur apparence.

Ce défaut particulier leur cause des problèmes dans leur vie amoureuse car ils ont une faible estime de soi et se sentent mal à l’aise au sein d’un groupe de personnes, soupçonnant que les autres remarquent ce  » défaut  » et en rient.

L’érotomanie ou Syndrome de Clérambault

Ceux qui souffrent d’érotomanie sont persuadés que quelqu’un est amoureux d’eux. Il s’agit généralement d’une personne d’un statut social beaucoup plus élevé (par exemple, une célébrité).

Les patients croient que leurs admirateurs imaginaires leur montrent leur attirance pour eux par des signes spéciaux, des messages secrets, de la télépathie et des messages codés dans les médias.

Il est difficile de lutter contre ce trouble : même si l’amant supposé dit directement « non », un patient atteint d’érotomanie interprète cela comme faisant partie d’une stratégie secrète visant à cacher leur relation au public.

Délire d’illusion des sosies de Capgras

Ce syndrome fait croire à la personne malade qu’un de ses proches ou elle-même a été remplacée par un sosie. Le patient peut prétendre que les mauvaises actions qui lui ont été attribuées ont été commises par son sosie, qui lui ressemble comme deux gouttes d’eau. Ce trouble est souvent accompagné de schizophrénie.

Le syndrome de Fregoli

La personne atteinte de ce syndrome croit exactement le contraire de la réalité : le patient soupçonne qu’une personne de son entourage change régulièrement d’apparence et se maquille dans le but de le poursuivre et de surveiller tous ses faits et gestes.

Le syndrome a été découvert en 1927 lorsqu’une jeune fille a cru être poursuivie par deux acteurs du théâtre où elle se rendait. Selon elle, les deux hommes étaient sous l’apparence de personnes qu’elle connaissait ou qu’elle avait rencontrées.

Le syndrome d’Adèle

Le syndrome d’Adèle est une obsession qui fait vivre à une personne une affection amoureuse pathologique. Les médecins l’ont récemment reconnu comme un trouble mental qui menace sérieusement la santé et la vie d’une personne, le comparant à la ludopathie, l’alcoolisme et la cleptomanie.

Les symptômes de cette maladie ressemblent à une dépression profonde mais peuvent être bien plus dangereux : la poursuite d’une personne, la déception à l’égard de soi-même, avoir des espoirs illusoires, sacrifices volontaires dans le but de se faire passer pour une victime, refus de prendre en compte les conseils d’amis ou de proches, comportements imprudents et perte d’intérêt pour d’autres sujets et activités.

La cryptomnésie

La cryptomnésie est une sorte de trouble de la mémoire qui empêche une personne de se rappeler quand un événement particulier a eu lieu ou si c’était un rêve ou une réalité. En d’autres termes, la source d’information est alors perdue et la personne ne peut pas déterminer si à l’origine, l’idée lui appartient ou à quelqu’un d’autre.

Le syndrome d’Alice au pays des merveilles

Ce syndrome modifie la perception que le patient a des objets et de l’espace qui l’entourent : il peut les percevoir comme beaucoup plus petits, plus grands, très éloignés ou très proches.

La situation devient plus complexe et plus sérieuse lorsque la personne perçoit mal son propre corps : elle ne peut pas comprendre ni sa forme ni sa taille. Dans ce cas, ni les yeux du patient ni aucun autre de ses sens ne sont endommagés, ces changements ne proviennent que de son état mental.

Le trouble obsessionnel compulsif

Les patients souffrant de troubles obsessionnels compulsifs sont exposés à des pensées anxieuses obsessionnelles qu’ils ne peuvent pas contrôler et dont ils ne peuvent pas se débarrasser. Ils se sentent également obligés d’accomplir certains « rituels ».

En même temps, cette personne comprend parfaitement l’absurdité de ses actions, mais leur non-accomplissement entraîne une forte anxiété et transforme finalement ces TOC en une routine inchangeable.

La paraphrénie

La paraphrénie est une combinaison de délires paranoïaques et de sentiment de grandeur. Les idées délirantes des patients sont constamment accompagnées de pseudo-hallucinations et de « faux souvenirs ». Les patients se considèrent comme de véritables seigneurs du monde.

Ils pensent qu’ils sont d’origine divine et s’attribuent l’immortalité. Ils prétendent également avoir écrit des ouvrages de grands écrivains…

Les personnes ayant un tel diagnostic ont tendance à avoir l’air très arrogant et mystérieux.

Le trouble de personnalité multiple

Le trouble dissociatif de l’identité est un trouble mental complexe et rare qui divise la personnalité d’une personne et lui donne l’impression d’avoir plusieurs personnalités différentes dans un seul et même corps.

Chacune de ces personnes fictives possèdent sa propre identité : sexe, âge, tempéraments, nationalité, opinions, maladies…

Les causes de ce trouble sont de graves traumatismes émotionnels vécus pendant l’enfance : dans le but de se protéger psychologiquement, l’enfant commence à percevoir ce qui lui arrive comme si cela arrivait à quelqu’un d’autre.

86 400€ chaque matin
EN SAVOIR PLUS..
Annonce:
Annonce:
Fermer